Hypnose ericksonienne

En premier lieu, la personne s’installe confortablement, accompagnée par la voix de l’hypnothérapeute. Puis elle commence à se relaxer petit à petit, à son rythme. Au fur et à mesure qu’elle devient plus consciente de son corps, de sa respiration, d’elle-même, sa détente s’accroît. Un état de bien-être se fait alors présent, de plus en plus, dans certaines parties du corps d’abord, peut-être un pied, ou le torse, puis il envahit peu à peu tout l’être, et augmente encore, un peu plus, à chaque respiration.

Et, toujours plongé dans cet état de confort et de quiétude, des images apaisantes et puissantes peuvent apparaître, tels des paysages, des montagnes ou des lacs, des lieux familiers, baignés d’agréables souvenirs . Des sons harmonieux sont également susceptibles de se manifester, de délicates odeurs, ou des sensations plaisantes de douce chaleur, ou autre chose encore. Autant de signes d’une reconnexion avec un autre Soi, recellant un potentiel, et des ressources insoupçonnées...

Dans un même temps, en fonction d’un objectif personnel et guidés par les paroles du praticien, des changements inconscients, ou conscients, et bénéfiques, vont s’opérer au coeur de la personne. Il se peut qu’ils surviennent, alors que le corps et l’esprit sont toujours parfaitement détendus, et remplis de bien-être, au cours de la séance, ou dans les jours suivants. Les changements et les évolutions se font à leur propre rythme, parfois même sans qu’on ne s’en rende compte, tout de suite.

Puis, lorsqu’elle le souhaite, la personne va peu à peu redevenir attentive à ce qui l’entoure, et reprendre contact avec son environnement, en conservant ce bien-être et ce sentiment d’union propres à l’état d’hypnose. Tout en émergeant de cet état, elle se sentira transformée, et riche de nouveaux enseignements, et plus en lien avec la dimension profonde de la réalité.

© 2016 Esteban Monnier. Créé avec Wix.com

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • b-googleplus